Colombagemaisons-colombage-methode-bois-court

Utilisée à partir du moyen âge, la technique du colombage s’est rapidement répandue en France.  Elle utilise des éléments de bois verticaux ainsi que des traverses horizontales de fortes sections entre lesquels un remplissage est réalisé en torchis, briques ou terre. Ce système constructif traditionnel a révélé la technicité des maîtres charpentiers, il est toujours présent de nos jours dans certaines régions telles que la Normandie et l’Alsace.

 

 

 

Ossature plateforme

L’ossature bois ou ossature plateforme 

L’ossature bois est une évolution technique du colombage : la structure est aussi réalisée d’un ensemble de montants verticaux et de traverses horizontales mais de plus faibles sections. Sur cette ossature primaire sont fixés des panneaux dérivés du bois (aggloméré, OSB, contreplaqué…) qui assurent à la structure une exceptionnelle rigidité (voiles de contreventement). Les espacements entre les montants sont remplis avec un isolant adapté et d’un pare-vapeur procurant ainsi à l’ossature des performances thermiques répondant pleinement aux réglementations thermiques actuelles et futures. L’habillage intérieur est généralement constitué d’une plaque de plâtre. La vêture extérieure peut être en bois, en brique, recevoir un enduit ou tout autre matériau de façade.

Elle est communément appelée « ossature plateforme » car le solivage plancher est supporté par l’ossature verticale des murs. Cette technique constitue 75% de la réponse technique aux projets de construction.

   

STRUCTURE-poteaux-poutre

 La structure poteaux poutres

La structure de la construction est composée d’éléments en bois massif ou collé, assemblés de manière rigide. Les poteaux (verticaux) et les poutres (horizontales) sont de fortes sections constituent le « squelette » de l’ouvrage, ils sont largement espacés (trame) permettant de grandes ouvertures en façade. Les panneaux pleins ou les baies vitrées ainsi que les planchers viendront s’insérer dans cette structure. Cette technique un peu plus onéreuse permet une grande souplesse dans l’aménagement des espaces et des façades.

 

panneaux massifs

 Les panneaux massifs

Cette nouvelle technologie de haute performance permet de construire, à partir de panneaux en bois contrecollés ou tourillonnés des grandes dimensions, des maisons, des immeubles d’habitation de plusieurs niveaux ou des halls industriels. Les panneaux sont constitués de plusieurs couches de bois massif superposées et croisées, ou clouées et collées entre elles. Ces panneaux sont de longueur de mur dans lesquels sont découpées les ouvertures, portes et fenêtres. Ils seront complétés d’une isolation et d’un revêtement extérieur. Cette technique de panneaux massifs peut également servir pour réaliser des planchers ou des toitures.

 

bois empile

Le bois empilé : rondins ou madriers

C’est certainement la plus ancienne technique de construction en bois. Comme l’indique son nom, cette technique utilise de longues pièces de bois placées horizontalement les uns au-dessus des autres par empilement successifs. Prisée en région de montagne ou dans les pays nordiques cette technique de construction est plus adaptée aux maisons et petits bâtiments.

 

 

 

Partager