Logo ONFSurexploitation pour le bois énergie, destruction de la biodiversité, population de cerf en danger, depuis le début d’année et avec un point d’orgue en avril, le collectif « SOS forêt de Compiègne » a multiplié les contrevérités sur la gestion forestière mise en œuvre par les forestiers de l’ONF.

Les coupes de mise en sécurité des zones à risque et des arbres dépérissant ont rendu d’autant plus visible les exploitations en forêt de Compiègne, Laigue et Ourscamp, ce qui peut légitimement interroger le grand public, notamment en période automnale et hivernale, en l’absence de feuilles.

Pour autant, elles ne constituent pas un acte de destruction de la forêt et de sa biodiversité ! Les faux messages, qui trompent le grand public en jouant sur l’émotion, la méconnaissance et les amalgames avec les catastrophes écologiques au plan mondial, ont déclenché auprès de certains esprits influençables et irresponsables, des comportements agressifs et insultants envers les personnels de l’ONF et les travailleurs en forêt, et des dégradations vis-à-vis de matériels ou d’équipements touristiques par ailleurs entretenus par des bénévoles.

Les personnels de l’ONF, professionnels engagés et amoureux de la forêt, ont été très marqués par ces attaques et le déni de leur travail.

L’ONF dénonce ce climat d’hostilité et souhaite rétablir la vérité sur la réalité de la gestion de la forêt de Compiègne, et au-delà.

Retrouverez un dossier de presse détaillé sur différents thèmes développés par le collectif.

Pour toucher plus largement et directement le grand public, l’ONF a également décidé d’ouvrir un groupe Facebook permettant de diffuser des actualités, des chiffres sur la réalité de la gestion et répondre aux questions : https://www.facebook.com/groups/foretdecompiegne