boisContribuer à la plantation de 25 000 km de haies par an d’ici à 2050. Avec cette ambition, le Fonds pour l’arbre entend répondre à des enjeux de stockage de carbone, de biodiversité ou de qualité de l’eau. Pour la première saison, ses mécènes ont rassemblé un million d’euros.

 

Créé en août 2020, le Fonds pour l’arbre entend contribuer à multiplier par dix les plantations de haies en France. Cela implique de planter 25 000 km tous les ans d’ici à 2050, contre 2 500 km aujourd’hui, tout en entretenant les arbres déjà en place.

 

Les projets soutenus par le Fonds pour l’arbre consistent en des haies dans leur grande majorité.

Le fonds apporte deux euros par arbre planté. Une somme versée aux structures qui accompagnent les planteurs – elles font partie du réseau AFAC, qu’il s’agisse de chambres d’agriculture, de fédérations départementales de chasseurs, de syndicats de bassins versants ou d’associations environnementales. Ce sont ces structures qui signent une convention avec le planteur, lui-même agriculteur, particulier ou encore collectivité.

 

Lire la suite (réservé aux abonnés de Forestopic). 

 

Partager