Qu'est-ce que le bois énergie ?

Définition 

Le bois énergie consiste à exploiter le potentiel énergétique de la ressource en bois (rémanents forestiers et bocagers, déchets de l’industrie du bois…) pour produire de la chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire) ou, plus rarement, de l’électricité.

 

Atouts 

Le bois est une énergie...

Renouvelable 

La forêt occupe près de 30% du territoire, et le massif forestier français, qui est l’un des plus importants d’Europe, a augmenté de moitié depuis 1950. Le potentiel forestier national est donc très important et répond aux besoins actuels, mais est largement sous exploité (seuls 60 % de l’accroissement naturel est prélevé chaque année). Il reste donc une ressource importante pour développer le bois énergie tout en favorisant la gestion durable de la forêt. Par ailleurs, il est important de rappeler que le bois énergie constitue un sous-produit de la production de bois d’œuvre.

 

Ecologique 

L’utilisation de bois énergie présente plusieurs intérêts d’un point de vue environnemental :

  • préservation des ressources fossiles épuisables, 
  • bilan neutre sur le plan des émissions de gaz à effet de serre, le CO2 rejeté lors de la combustion correspondant à celui qui a été capté par l’arbre pendant sa croissance.

Pour aller plus loin, consultez un document de l'ADEME sur le bois énergie et la qualité de l'air

 

Economique 

  • Les combustibles bois font partie des moins chers du marché et des plus stables. Leur prix n’est pas soumis aux fluctuations des cours internationaux, des monnaies et des carburants. 
  • Diverses aides financières (crédits d’impôts, Fonds chaleur…) permettent par ailleurs de réduire le surcoût lié à l’investissement dans un équipement de chauffage au bois. 
  • En coût global, la chaleur bois est donc compétitive face aux énergies fossiles et est stable sur le long terme du fait de la décomposition du prix.

Pour aller plus loin, consultez ce lien sur l'argus de l'énergie

 

Créatrice d’emploi 

Dans les conditions d’un approvisionnement local, le bois énergie amène la création d’emplois à l’échelle du territoire, via la mobilisation de la ressource, la production et le transport du combustible, l’exploitation des chaufferies, etc. Ce sont des emplois locaux et non délocalisables.

 

Pour toute question sur le bois énergie, contactez Maëva FREROT, Chargée de mission bois énergie à Fibois Hauts-de-France, par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone : 03 75 14 01 86

Consommation

On distingue 3 grandes catégories d’utilisation du bois énergie :

l’usage domestique (maison individuelle)

l’usage dans le secteur collectif tertiaire

l’usage à l’échelle industrielle (production de vapeur, production d’électricité) 

 

Ensuite, on distingue deux types de projets :

la chaufferie dédiée

le réseau de chaleur

 

En région Hauts-de-France, le chauffage automatique au bois déchiqueté a connu un fort développement dans le secteur collectif/tertiaire ces huit dernières années, grâce notamment aux politiques incitatives menées depuis 2008 par le Conseil Régional de Picardie et de l’ADEME pour la structuration de la filière bois énergie. 

2017 06 Carte chaufferies HdFCarte réalisée par Fibois Hauts-de-France, en collaboration avec l’ADEME Hauts-de-France, la région Hauts-de-France, la Maison du Bois, les Parcs Naturels Régionaux de l’Avesnois, Scarpe-Escaut, Cap et Marais d’Opale.

Nord Picardie Bois Bûche

La marque « Nord Picardie Bois Bûche : des entreprises du Nord-Pas de Calais et de Picardie qui s’engagent® » a été mise en place en décembre 2011, pour promouvoir la commercialisation de bois en bûche de qualité (essence, humidité, etc…) en Picardie et Nord-Pas de Calais.

Elle compte à ce jour 5 ayants droits :

Entreprise

Ville

Lautout Bois

02410 Septvaux

ONF Boissec

59262 Sainghin-en-Mélantois

62162 Vieille Eglise

La Rainnevilloise

80260 Rainneville

Bois Bûche Energie

80290 Équennes-Éramecourt

  

Aujourd’hui, le réseau national « France Bois Bûche », dont fait partie Nord Picardie Bois Bûche, s’est fortement développé, avec près de 180 professionnels adhérents sur 15 régions, et a mis en place une stratégie de communication nationale, qui s’appuie notamment sur le site internet www.franceboisbuche.com, des communiqués de presse, des partenariats...

 

Les engagements des fournisseurs Nord Picardie Bois Bûche® auprès du consommateur sont les suivants :

 

> Des quantités respectées 

Le fournisseur établit obligatoirement la correspondance entre «m3» et «stère». Ainsi, le consommateur est assuré de disposer des quantités demandées.

 

> Une humidité contrôlée 

Le fournisseur indique l’humidité du bois livré. Il dispose d’un humidimètre qui permet au consommateur de contrôler cette information.

 

> Une offre de bois sélectionnés 

Le fournisseur s’engage à vous informer sur les essences qui composent la livraison. Il peut également conseiller le consommateur dans le choix du bois le plus approprié à vos modes de consommation.

 

> Une information transparente 

Le fournisseur édite systématiquement une facture détaillée. En plus des mentions règlementaires, elle comprend de nombreuses informations techniques (essence, quantité, humidité).

 

Qui peut adhérer ?

Les producteurs et négociants de bois de chauffage des Hauts-de-France

Quelles conditions ?

Respecter les engagements spécifiés dans le cahier des charges de Nord Picardie Bois Bûche.

S’engager à être relais de la marque Nord Picardie Bois Bûche auprès de ses clients.

Quel coût ?

Le montant annuel des cotisations est calculé au prorata du volume de bois commercialisé :

Volume commercialisé entre le 1er juillet 2014 et le 30 juin 2015 (m3 de bois empilés)

Cotisation pour la période

1er juillet 2015 - 30 juin 2016

De 0 à 1 000

124 

De 1 000 à 2 500

206 

De 2 500 à 5 000

360 

De 5 000 à 7 500

515 

De 7 500 à 10 000

669 

De 10 000 à 15 000

824 

De 15 000 à 30 000

1 236 

Plus de 30 000

1 854 

Les adhésions sont valables du 1er juillet au 30 juin et sont renouvelables chaque année.

 

Retrouvez le site de France Bois Bûche 

 

Pour toute demande d'information (renseignement sur cette démarche qualité, conditions d'adhésion, etc) :

Maëva FREROT, Chargée de mission bois énergie et approvisionnement chez Fibois Hauts-de-France

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

03 75 14 01 86 

 

Approvisionnement

La production du combustible implique différentes étapes de transformation du bois.

Celles-ci nécessitent l’utilisation de matériels adaptés, que ce soit pour la transformation du produit et/ou de sa livraison. L’ensemble contribue au développement et à l’organisation logistique de la filière d’approvisionnement.

La filière déchets bois

L’émergence rapide du bois énergie est venue en quelque sorte modifier les équilibres économiques des différents débouchés relatifs à la sylviculture. Ainsi, de nouvelles synergies doivent être trouvées entre les différents acteurs de la filière pour en optimiser l’exploitation de façon durable, et la filière déchets bois permet justement de répondre de plus en plus à ces besoins.

Pour aller plus loin, cliquez ici

Disponibilité de la ressource

La disponibilité de la ressource en bois énergie est fortement liée à la ressource forestière, mais aussi au développement des autres débouchés du bois : bois construction et bois d’industrie notamment.

Pour sa part, la forêt publique semble aujourd’hui déjà bien « mobilisée », preuve d’une gestion équilibrée du patrimoine au regard des débouchés existants. 

L’enjeu porte donc sur la mobilisation de la forêt privée, et sur la capacité qu’auront les propriétaires et leurs gestionnaires à mobiliser une ressource en situation de « surcapitalisation ». Mais cela doit se faire de façon respectueuse des enjeux économiques, sociaux et environnementaux. 

Enfin, le suivi et l’observation des activités de la filière bois dans son ensemble sont indispensables pour veiller à ce que le bois énergie ne constitue pas le principal débouché de la sylviculture. 

Pour en savoir plus, consultez un document de l'ADEME sur les ressources forestières

Logistique

Nature et origine des comustibles bois

Schéma logistique 56cef 

Post-combustion 

Le fonctionnement d’une chaufferie automatique au bois génère 2 types de sous-produits :

les cendres : 

o 1% à 4% du tonnage de bois entré en chaudière

o Composition très variable dépendant du type de combustible bois, de l’efficacité de la combustion, et du mode d’extraction.

o Possibilités de valorisation en agriculture (épandage et compostage) si les caractéristiques agronomiques des cendres le permettent, ou élimination vers un centre d'enfouissement technique dans les autres cas.

les émissions atmosphériques :

La combustion du bois, comme toute combustion, engendre des émissions atmosphériques, dont certaines peuvent affecter la qualité de l’air (particules fines notamment). L’utilisation de bois de qualité dans des équipements performants et la mise en place de systèmes de traitement des fumées dans les chaufferies collectives et industrielles permettent de limiter au maximum ces émissions. 

 

La lettre d'info du bois énergie

Qu'est-ce que cette lettre d'info ?

Six structures d’animation œuvrent sur le territoire des Hauts-de-France pour accompagner la filière bois énergie et en faire la promotion.

Par cette lettre d’information, nous souhaitons vous faire connaître nos actions et vous permettre de suivre l’actualité de la filière régionale, les prochains rendez-vous, les dernières études, etc.

 

Pourquoi une animation bois énergie ?

Notre point commun est l’animation de la filière bois énergie, sur différentes échelles géographiques.

Notre rôle en tant que chargés de mission est de contribuer à connaitre la ressource mobilisable durablement sur le territoire, d’accompagner les porteurs de projet dans l’installation des chaudières bois énergie, de mobiliser la ressource locale en mettant en lien les différents acteurs de la filière (propriétaires et boisement, fournisseurs de combustibles, consommateurs…) en privilégiant la logique des circuits courts et de proximité.

 

  • Pour recevoir cette lettre d'info Bois Energie, merci d'envoyer un mail à Maëva FREROT : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Partager