• Les prêts d'honneur

Les prêts d’honneurs sont des prêts à taux zéro octroyés aux créateurs repreneurs et dirigeants.

Ces prêts abondent vos fonds propres et faciliteront l'obtention d'autres financements bancaires. En moyenne, 1 euro de prêt d'honneur permet l'octroi de 13 euros de financements bancaires.

Au-delà de cet effet de levier, solliciter un prêt d’honneur, c’est aussi l’avantage d’intégrer un réseau professionnel fort de centaines de dirigeants dans votre région.

Offre Prets dhonneur

 

  • Aides régionales à la création d'entreprise

HDF logo

La région accompagne les entreprises déposant leur dossier de demande avant la clôture de leur 1er exercice fiscal.

Sont concernées les sociétés de capitaux (SARL, SA, SAS …) :

  • Ayant leur siège social et exerçant une activité dans la région Hauts-de-France
  • Dont le dirigeant n’a pas de mandant de gestion dans une autre société commerciale ou association à vocation économique
  • Dont le capital n’est pas retenu à 50% ou plus par une ou plusieurs autres sociétés

Secteurs d’activités prioritairement retenus :

  • Entreprises industrielles (présence d’une chaîne de production)
  • Entreprises de prestations de services à haute valeur ajoutée
  • Entreprises innovantes ayant le statut de JEI (Jeune Entreprise Innovante) ou étant accompagnée par une structure spécialisée dans l’accompagnement et/ou le financement des entreprises
  • Innovantes, suivies dans le cade de dispositifs spécifiques innovation (BPI Innovation, LMI Innovation, Programme Innotech de Réseau Entreprendre, Finovam …) et les interventions du Fonds Régional Innovation es incubateurs

Secteurs exclus : Commerce, négoce, professions réglementées ou assimilées, activités financières et immobilières, organismes de formation, secteur agricole (production primaire), secteur de la pêche et de l’aquaculture, transport routiers de marchandises.

 

Montants et intensité des aides :

La Région accompagne la création d’entreprises s’accompagnant d’investissements et de créations d’emplois permanents (évalués sur 4 ans) sur le territoire des Hauts-de-France et retient en priorité :

  • Les coûts des investissements matériels de production, de bureautique et d’informatique (hors financement par crédit bail et dispositifs assimilés)
  • Les dépenses d’aménagement nécessaires à l’installation de matériels de production
  • Le coût des investissements incorporels (hors salaires) : frais de recrutement, prestations externes significatives avec livrables clairs (site internet, dépôts de brevets, prestation de crowdfunding …)
  • Les emplois en CDI ETP et les emplois en CDI à temps partiel au moins équivalent à 50% ETP.

 

La forme d’intervention privilégiée par la Région est la subvention, fixée à 5 000 € par emploi créé, dans la limite des fonds propres de l’entreprise.

 

Plus d’informations sur les aides régionales