Veiller au développement durable de la forêt

Le  ou la gestionnaire forestière est en charge de la bonne gestion multifonctionnelle des forêts (économique, écologique et sociale). Sur le terrain il ou elle est responsable de la mise en œuvre du plan de gestion de la forêt (programmation et suivi des travaux). Il est chargé de la prise de données sur le terrain utiles pour la rédaction du plan de gestion et son suivi (bio-indicateurs, coupes, travaux, peuplements, etc.). Il est responsable du marquage des bois et des réceptions de coupes. De manière générale, il ou elle gère les moyens humains et techniques reliés à la gestion des forêts situées sur un territoire, depuis le reboisement jusqu’aux coupes de renouvellement. Il  travaille principalement pour des organismes publics (ONF, ou administrations) mais peut travailler pour des organismes privés dans des centres régionaux de la propriété forestière (CRPF)  ou des coopératives forestières.

Diplômes requis

Le BTSA gestion forestière, le BTSA gestion et protection de la nature spécialité gestion des espaces naturels, concours d’entrée ONF.

Voie d'accès

Apprentissage, formation continue, alternance selon les diplômes.

Evolutions professionnelles

Ingénieur forestier, expert forestier  pour le compte de propriétaires privés ou publics. Dans la fonction publique, le ou la technicienne peut accéder au grade de technicien(ne) supérieur(e) après quelques années de services effectifs.


Qualités requises

Polyvalence, autonomie, fort attrait pour le milieu forestier, goût pour les activités de gestion et d’études, aptitudes à l’encadrement du travail, sens du conseil, affinités pour la gestion administrative et l’évaluation des coûts, etc.

  • Aimer le travail de terrain et le travail d'étude
  • Connaître le milieu forestier et veiller à son développement durable
  • Encadrer des équipes techniques et savoir diriger les travaux
  • Savoir sensibiliser les élus locaux comme les usagers

Partager