Nature et origine des comustibles bois

Schéma logistique 56cef 

Post-combustion 

Le fonctionnement d’une chaufferie automatique au bois génère 2 types de sous-produits :

les cendres : 

o 1% à 4% du tonnage de bois entré en chaudière

o Composition très variable dépendant du type de combustible bois, de l’efficacité de la combustion, et du mode d’extraction.

o Possibilités de valorisation en agriculture (épandage et compostage) si les caractéristiques agronomiques des cendres le permettent, ou élimination vers un centre d'enfouissement technique dans les autres cas.

les émissions atmosphériques :

La combustion du bois, comme toute combustion, engendre des émissions atmosphériques, dont certaines peuvent affecter la qualité de l’air (particules fines notamment). L’utilisation de bois de qualité dans des équipements performants et la mise en place de systèmes de traitement des fumées dans les chaufferies collectives et industrielles permettent de limiter au maximum ces émissions. 

 

Partager